Les ile des des Saintes

LES SAINTES

Initialement baptisé « Los Santos » par Christophe Colomb, appelé Lésent en créole, ce n’est que le 18 octobre 1648 que ce « Gibraltar des Antilles » deviendra français. Au sud de la Guadeloupe, l’archipel des Saintes est réputé pour sa beauté et la grande clarté de ses eaux !

Neufs îlots composent l’archipel mais seulement deux sont habités, Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, auxquelles viennent s’ajouter sept autres îlets inhabités : l’îlet à Cabrit ; le Grand-Îlet ; la Coche ; les Augustins ; la Redonde; le Pâté, Les Roches percées. Autrefois lieu de batailles sanglantes entre flottes françaises et anglaises, les Saintes vous proposent aujourd’hui un cadre idyllique pour des vacances paisibles.

Réputée pour son surprenant pain de sucre, son village aux rues paisibles, son Fort Napoléon et son musée au surprenant jardin exotique…Terre-de-Haut vous charmera par son aspect hors du temps du à ses origines bretonnes et normandes.
À Terre-de-Bas, la célèbre plage de Grande-Anse a fait sa réputation ! Mais Petite-Anse mérite aussi le détour ! Rendez-vous avec ses vestiges de l’ancienne poterie Fidelin ou avec son ravissant petit village de pêcheur. Moins fréquentée que sa sœur, le calme, la douceur de vivre et l’hospitalité légendaire de Terre-de-Haut vous offrira un havre de paix que vous ne voudrez plus quitter !

TERRE-DE-HAUT
Vous trouverez Terre-de-Haut à l’extrême Sud de la Guadeloupe. Elle fut longtemps stratégique d’un point de vue militaire. Aujourd’hui devenue la dépendance la plus visitée de l’archipel, « Tèdého » vous proposera un cadre de vacances idéal !

Avec ses coquettes maisons multicolores, son petit port de pêche ou son majestueux Fort Napoléon, témoin de l’histoire mouvementée de la Guadeloupe, Terre-de-Haut offre un aspect hétéroclite. En effet les premiers habitants, d’origines bretonnes et normandes ont instaurés une longue tradition de pêche dans des canots appelés « saintoises » qui perdure et en fait une ile à part.

De son célèbre pain de sucre, considéré comme la Septième merveille du monde, à ses spécialités locales comme le subtil petit gâteau fourré à la noix de coco du nom de « tourment d’amour » … Vous qui cherchez calme, authenticité et produits du terroir, bienvenue à Terre-de-Haut !

Commentaires (Pas de commentaire)

Share This